Informations Ouvrières n°473

Résistance !
mercredi 4 octobre 2017
par  POI National
popularité : 22%

Résistance ! 

Maurice Colas, membre du bureau national du POI

Allemagne, Angleterre, Espagne, Pays-Bas, Pologne ! La crise économique, politique, au sein de l’Europe s’accentue, s’amplifie de jour en jour ; les gouvernants à la solde du capital ont de plus en plus de difficultés à contenir la colère des peuples, à les maintenir sous domination.

Mais malgré tout, cela ne semble pas perturber Macron et son gouvernement. Dans son discours à la Sorbonne, le président du conseil d’administration, imperturbable, a plaidé pour « la refondation d’une Europe souveraine, unie et démocratique ». Quel aveu ! Quel constat ! Nous savons tous ce qu’est la démocratie prônée par l’Union européenne.

Nous avons encore tous en mémoire ce que nos gouvernants ont fait du non au référendum le 29 mai 2005. Le désastre électoral de Merkel en Allemagne est un signe révélateur du rejet de cette politique d’austérité dictée par Bruxelles. 

Cette Allemagne, dont les médias aux ordres n’ont de cesse de nous vanter « le succès de son modèle économique », mais dont l’actualité nous montre une réalité bien différente (Informations ouvrières no470). Sans doute est-ce ce modèle que Monsieur 18 % et son gouvernement ont l’intention d’imposer à ce pays ! Le signal envoyé par les élections allemandes ne les a, semble-t-il, pas perturbés ! Les ordonnances entérinant la casse du Code du travail sont signées ; l’austérité budgétaire et l’état d’urgence sont pérennisés. 

Alors que grèves et manifestations se multiplient un peu partout dans le pays, le conseil d’administration de Macron, sourd et aveugle, avec un mépris, un cynisme sans équivalent sous la Ve République, vient de présenter le projet de budget 2018. Projet de budget dont 65 % des Français estiment qu’il est « injuste » (28/09, sondage Odoxa/Le Figaro). Projet de budget d’ores et déjà largement rejeté par la population ! Projet de budget de classe afin de répondre aux exigences de Bruxelles ! Montée en charge du CICE, suppression de l’ISF, baisse de l’impôt sur les sociétés… pour les uns, et dans le même temps augmentation de la CSG, taxe sur le diesel, augmentation du forfait hospitalier (Sécurité sociale)… pour les autres. Sans parler des exécutifs régionaux dont les présidents viennent d’annoncer qu’ils claquaient la porte de la conférence des territoires pour protester contre la suppression de 450 millions d’euros de fonds de soutien au développement économique en 2018. 

Les exigences du capital financier sont telles que rien ne semble les arrêter. Et pourtant ! Malgré les difficultés, les obstacles auxquels nous sommes confrontés, face à cette déferlante de contreréformes, à ces attaques en force contre nos droits et acquis, la résistance est bel et bien là, elle s’organise. C’est tout le sens de la mise en place, le 14 octobre prochain, du Comité national de résistance et de reconquête pour la défense des conquêtes arrachées en 1936 et 1945 – comité auquel le POI et son journal Informations ouvrières entendent contribuer. 

IO473 

Editer les pages



Agenda

 

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois